Bienvenue

L’Association des Psychiatres de secteur Infanto-juvénile (API) rassemble des pédopsychiatres exerçant au sein du service public de santé.

Depuis sa création, elle permet des échanges et une réflexion entre professionnels de la psychiatrie pour enfants et adolescents, sur la pratique clinique de prévention et de soins. Plus de 400 000 mineurs ont recours au service public de pédopsychiatrie chaque année.

breves

Vous trouverez désormais dans le dossier ci dessous des annonces de postes vacants. Elles resteront affichées 6 mois. 

Et ici un bulletin d’adhésion : Bulletin adhésion API. 2017

BRÈVE

du 16/04/2017. Quelques textes , décrets et arrêtés sur le dossier informatisé , sur cette page, dans la rubrique dernières actualités, des lectures, et des documents dans les dossiers cliniques (adolescents et prévention)

du 06/04/2017. Un mise à jour de l’actualité des colloques, congrès et journées de formation ainsi qu’une série de livres que vous trouverez sur la page « Actualités » . Bientôt d’autres dossiers seront actualisés ci-dessus.

du 11/03/2017.De nouvelles propositions de colloques, et un article dans le dossier adolescents.

du 14/02/2017. 18 Offres d’emplois de PH, Assistant, ou vacataire hospitalier ou en IME, ou encore à la Fondation des étudiants de France. 

Et toujours des annonces de colloques, congrès…

du 22/01/2017. Les 32 émes Journées annuelles de l’API se tiendront à Strasbourg du 22 au 24 juin . Thème : Cendrillon, Antigone et Petit Poucet d’aujourd’hui. Clinique des fratries.

du 19/01/2017 :  Les chemins de la connaissance vous conduiront vers des congrès, colloques et conférences prévus au premier trimestre 2017.

du 13/11/2016 : L’API et les Universitaires de Pédopsychiatrie se mobilisent pour une formation de qualité. Voir la pétition lancée par l’API et la lettre des universitaires.

Dans les dossiers cliniques, une série de documents dédiés aux adolescents.

du 20/10/2016. Dossier prévention. Il comprendra plusieurs thèmes. Ce jour : Prévention de la radicalisation.

du 03/10/2016. Les dossiers thématiques se constituent. Pour commencer, celui sur l’Autisme. Il sera complété et  vos suggestions sont les bienvenues, à adresser à : ycoincon@api.asso. 

du 18/09/2016 .

Un dossier sur la Loi de modernisation du système de santé, le texte, des fiches pratiques pour les hospitaliers, un dossier documentaire, une étude d’impact sur les ressources humaines

Ont été publiés des décrets s’appliquant au DMP et partage des informations de santé, ainsi que les Lettre de l’API N° 38 à 41.

A suivre….

Les dossiers thématiques de l’API

DMP et partage d’informations.

Le recueil informatique des données de santé est intégré à la pratique quotidienne. Elle

concerne à différents titres de nombreux acteurs du monde de la santé et en particulier les patients .Des textes la régissent. Vous trouverez ici certains d’entre eux. Vous pouvez apporter vos contributions en nous écrivant.

  1. Décret.N° 914 du  4.07.2016. Dossier médical partage.
  2. Décret. N° 994 du 20.07.2016. Partage informations santé-médicosocial
  3.  Décret sur les Données de santé. 2016-1871. Il organise le recueil anonymisé par  cryptographie et précise quels organismes et sous quelles conditions ils y ont accès. 
  4.  Arrêté. Référentiel de sécurite des SI
  5.  Arreté pour la psychiatrie sur données de sante
  6. Décret. Partage entre equipes differentes
  7. Texte de Thomas Bontoux, Ronan Lereun et Olivier Plassais. Experts de « Hôpital numérique »  à lire sur internet. http://docplayer.fr/39260388-Comprendre-les-problematiques-du-dossier-patient-informatise-et-interoperable-du-dossier-papier-au-dossier-informatise.html

ill-home

Soutenir L’association

L’essentiel de nos ressources repose sur les cotisations de nos membres, tous Praticiens hospitaliers d’exercice public.
Afin d’investir en faveur des enfants pris en charge par le service public de pédopsychiatrie dans sa double mission de prévention et de soin en santé mentale, l’API peut recevoir :

  • des subventions ponctuelles pour des actions spécifiques, telle la « formation à la prise en charge des victimes d’abus sexuels » de la part de la Direction Générale de la Santé ;
  • des dons de particuliers (ou d’entreprises) donnant droit à une réduction d’impôt sur le revenu de 66 % de leur montant, pris dans la limite de 20 % du revenu net imposable,
    sur présentation du reçu fiscal.